Laura Bouchal, la directrice de Massa BIP, est une éducatrice hors pair. Dévouée. Attentive. Bienveillante. Au moment de dresser le bilan de son année BIP et l’éclosion de ses 45 protégés, la pédagogie refait surface. Point de chiffres. Seulement de l’humain. Expérience, apprentissage, vécu, émotions, avenir … tels sont les termes employés pour qualifier les moments forts de la promotion BIP 2015/2016. Un grand oral entre savoir-faire et savoir être.

BIP-5503

Vous qui êtes directrice du programme, quels retours avez-vous eu des participants de BIP 2016 ?

La fin du programme BIP 2016 s’est déroulée, comme souvent, sous le signe de l’émotion.

160e68ac-6887-4320-b1f1-b8f2be9b5868

Nous mettons l’accent sur les retours d’expérience des jeunes afin qu’ils puissent exprimer leur ressenti sur le programme. Pour beaucoup d’entre eux cette expérience a été remplie de rencontres, d’apprentissage, de découverte mais aussi, parfois, de difficultés.  Ces défis,  avec le temps et un accompagnement au plus près de leur parcours, leur permettent de grandir et laissent rapidement la place à des sourires, voire même à des pleurs, car ils ne veulent plus quitter leur « nouvelle famille israélienne ».

Souvent ces retours positifs, nous les entendons en fin de programme. Et même après, avec le recul, quand nous les recroisons, en France ou en Israël ;  ils se rendent compte à quel point cette année leur a été bénéfique.

Qu’ont-ils préféré dans leur programme Massa BIP ?

Sur 45 jeunes il est difficile d’entrer dans le détail. Ce que je peux vous dire, c’est qu’en général, le mélange entre le côté académique et le côté découverte plait beaucoup aux jeunes.

Les excursions constituent des moments forts mais l’immersion au sein d’une université israélienne réputée, l’université de Bar Ilan, prend également une place importante dans leur expérience BIP.

Envie d’en savoir plus sur cette expérience inédite sur le campus de Bar Ilan ?
Contactez nous !

Qu’ont-ils pensé des périodes de volontariat MDA / MARVA ?

Le volontariat reste une expérience aussi puissante que difficilement descriptible.

En terme d’intégration, cette période de BIP est privilégiée : 2 mois pleins à côtoyer des israéliens, à parler hébreu toute la journée, à connaître le travail d’équipe dans l’humanitaire en Israël avec Maguen David Adom ou découvrir le milieu de l’armée israélienne avec MARVA… Il n’y pas d’expérience plus formatrice !

0b77c9bc-bf22-4b6f-bdcd-97ffc28e236c

Quels sont les plans des jeunes de la cuvée BIP 2016 pour l’année prochaine ?

Cela dépend. Certains vont commencer directement des études en Israël suite à leur programme Massa BIP

Bon nombre  d’entre eux vont intégrer l’armée dans le cadre de  « Mahal » pour 18 mois avant de commencer les études.

Certaines jeunes filles intègrent un service civil appelé Chirout léumi, avant de poursuivre un cursus universitaire en Israël.

5 d’entre eux retournent en France après leur programme Massa, pas encore tout à fait prêts à quitter le bon couscous de maman J)

Quel que soit l’orientation choisie, BIP a été bénéfique pour ces jeunes. Grâce à ce programme Massa, ils sont aujourd’hui mieux armés pour bâtir leur vie d’adulte, en Israël ou ailleurs.

Réservez dès maintenant votre expérience universitaire en Israël
Je m’inscris à Massa BIP