La semaine dernière, les juifs du monde entier ont fêté Pourim. Les participants des programmes massa post académiques de Jérusalem et de Tel Aviv aussi. Retour en images et en émotions sur ces folles journées qui font de Pourim en Israël une expérience israélienne inoubliable.

Pourim, fête de paradoxes

Une fête si particulière qui célèbre l’éternité du peuple juif. Cette fête qui révèle la main de l’Eternel cachée derrière les déguisements de l’histoire et les masques de la réalité. Cette fête, trompeuse, qui semble faire ressortir les accoutrements les plus loufoques du placard quand elle ne fait que ressortir les personnalités les plus profondes . Cette fête où chacun se croit voilé alors qu’il se dévoile. Cette fête où le nom de D.ieu n’apparaît pas une seule fois , ni dans le texte, ni dans l’histoire de la meguila mais où la providence divine apparaît aux yeux de tous, offrant aux juifs de Perse un improbable retournement de situation. Cette fête où l’ivresse conduit au dévoilement des secrets spirituels enfouis en chacun plutôt qu’à la légèreté.

Du programme massa, ivres de joie !

Cette fête de paradoxes, les participants des programmes massa post académiques de l’expérience israélienne l’ont vécue à fond. Ils en ont découvert toutes les facettes, en Israël, entourés de potes, de frères juifs de France et d’Israël, d’amis, de connaissances ou d’illustres inconnus croisés dans la rue. Bien plus qu’un simple carnaval, de Nice ou de Rio, ils ont goûter à la folie joyeuse qui étreint Israël pendant ces quelques jours et apercevoir la Vérité qui se dissimule derrière les masques.

Les participants des programmes massa post académiques, de Tel Aviv et de Jérusalem ont suivi les différentes étapes de cet authentique moment d’euphorie collective. Loin de leur stage, de leur oulpan, de leur examens d’équivalence, les membres de Stagerim, Atzion, Olami, et des programmes d’équivalence de diplôme en Israël sont passés par toutes les étages de l’ascenceur émotionnels :

Préparation des cadeaux de Pourim

Ils ont d’abord préparé les Michloah Manot, ces fameux présents de Pourim, généralement comestible, qu’on offre en signe de fraternité, de rapprochement et de solidarité.

A Tel Aviv,

Comme à Jérusalem

 Solidarité et Volontariat en Israël

De solidarité il en a été question au moment de donner les matanot la evionim, les cadeaux pour les démunis. Nos joyeux saltimbanques ont fait preuve de générosité en partageant leur temps, leur énergie et leur jeunesse avec des personnes qui ont cruellement besoin de sourire.

A l’hopital Hadassa pour les post collège de Jérusalem…

Et en Maison de retraite pour les post collège de Tel Aviv.

 Pourim en Israël, un véritable Carnaval

Ils ont ensuite participé aux grands défilés spontanés qui animent les rues …

De Jérusalem

Et de Tel Aviv

 L’expérience israélienne aussi

Pour tout vous dire, Pourim est tellement magique que … même les équipes pédagogiques de l’Expérience Israéliennes se sont déguisées !

Et vous, en quoi vous êtes vous déguisés ?

Envoyez nous vos photos, nous les publierons sur la page Facebook de l’Expérience Israélienne